Accès aux données temps réel (seedlink)

Accès aux données temps réel (seedlink)

Identité du serveur seedlink pour les données Résif

rtserve.resif.fr:18000

Ce serveur donne accès aux données en temps quasi-réel pour les stations des réseaux permanents suivants: FRRDRAMTGWINDCLMQPFGL. Les métadonnées complètes associées à chacun des flux temps réels diffusés par Résif-DC peuvent être téléchargées en utililisant le service web FDSN station de Résif.

Les données des campagnes temporaires ne sont généralement pas diffusées en temps quasi réel, saus si elles sont acquises dans le cadre d’une campagne post-sismique.

Par convention, Résif-DC ne distribue aucune donnée brute en temps réel dont les métadonnées ne sont pas accessibles au moyen du service web station.

La durée de vie des données dans la mémoire tampon est d’environ 15 minutes.

Résumé

Seedlink est un protocole réseau pour la collecte et la diffusion de donnéesau format miniSEED en temps quasi réel. Il a été initialement défini par GEOFON/GFZ qui en a implémenté des composants client et serveur dans le logiciel SeiscompP. D’autres implémentations sont disponibles, en particulier au centre de données IRIS et à GFZ, mais aussi auprès des fabricants de numériseurs dont les instruments sont conçus pour être connectés à internet.

Les flux de données sont demandés par un client seedlink en ouvrant une connexion par le port TCP d’un serveur.  Chaque paquet seedlink envoyé par le serveur est un enregistrement miniSEED de 512-octets précédé d’un numéro de séquence. Les paquets sont envoyés en continu selon la procédure FIFO1.

Seedlink est un protocole dit « robuste » car les clients peuvent se déconnecter et se reconnecter sans perte de données. Néanmoins, le temps de rétention de données dans le buffer (mémoire tampon) qui définit le temps de disponibilité des données dépend du serveur et du centre de données.

Utilisation

Seedlink est conçu pour récupérer des données en continu en mode connecté. Il doit être privilégié pour ce type d’accès aux données, de préférence à des interrogations répétitives via les services web . Le temps de rétention de données du buffer de notre serveur seedlink est dimensionné pour garder en mémoire environ 15 minutes de données. Les données plus anciennes sont disponibles aussitôt collectées et sans aucune limitation de durée via les services web dataselect et timeseries.

Choisir son client seedlink

Un client connu est slarchive de GFZ, livré avec le logiciel SeiscompP3. Sa configuration est contrôlée par les outils de configuration de SeiscompP3. Des clients autonomes (slinktool et slarchive) peuvent être téléchargés à partir du dépot GIT du consortium IRIS, pour les systèmes Unix et Windows. L’installation est simple.

Les exemples ci-dessous, montrent l’utilisation du produit IRIS slinktool pour l’obtention de données Résif.

Utilisation du client serveur slinktool

A. Les options -I, -L de slinktool peuvent être utilisées pour vérifier la disponibilité du serveur, des stations et des flux (fournissant une sorte d’éventaire sommaire). Les métadonnées complètes (localisations géographiques, réponses instrumentales,…) ne sont pas disponibles de cette manière  et  peuvent s’obtenir en utilisant d’autres services de données (station).

Obtenir des informations sur le serveur, la version du logiciel, etc :

slinktool -I rtserve.resif.fr:18000

Obtenir la liste des réseaux et des stations disponibles :

slinktool -L rtserve.resif.fr:18000

Obtenir des informations sur la disponibilité des données :

slinktool -Q rtserve.resif.fr:18000

Récupérer toutes les données Résif en temps quasi réel : les données sont sauvegardées de manière continue dans le fichier resif.mseed, jusqu’à que soit tapée la commande CRTL+C :

slinktool -o resif.mseed rtserve.resif.fr:18000

B. Sélection des flux de données avec l’option -S

Récupérer de manière continue les données de la station RA.UBNA et les stocker dans un fichier UBNA.mseed :

slinktool -S "RA_UBNA:HN?.D " -o UBNA.mseed rtserve.resif.fr:18000 &

C. Sélection des flux de données avec l’option -l list

Récupérer les flux de données définis dans le fichier myStream.lst et les stocker dans un fichier miniseed :

slinktool -l myStream.lst -o miniseed rtserve.resif.fr:18000

Un exemple de fichier myStream.lst à éditer avec votre éditeur de texte :

RD LOR
RD MTLF
RD ORIF
RD PGF
RD ROSF

D. Options d’archivage –A ou -structure
Les lignes de commande des options  –A (ou – structure) peuvent être utilisées pour des flux de données continus,
(dé/ré) assemblées suivant différentes procédures d’archivage, dont certaines sont considérées de facto comme standard (telle que la structure SDS par exemple).

Récupérer des flux de données vélocimétriques FR et les stocker dans une arborescence de type SDS:

slinktool -S "FR_*:HH?.D " -SDS $HOME/tmp rtserve.resif.fr:18000 &

Récupérer des flux de données vélocimétriques FR et les stocker dans un  fichier de type  NETWORK/YEAR/DAY/STATION.LOCATION.CHANNEL.ms :

slinktool -S "FR_*:HH?.D " -A $HOME/tmp/data/%n/%Y/%j/%s.%l.%c.ms rtserve.resif.fr:18000 &

[1] First in, first out

Rechercher