Le système d’information Résif-SI

Le Système d’Information associé aux données sismologiques de Résif (Résif-SI) est une activité transverse au projet Résif impliquant des personnels ingénieurs et scientifiques de différents laboratoires et observatoires français: l’Ecole et Observatoire en Sciences de la Terre de Strasbourg (EOST), l’Observatoire de la Côte-d’Azur de Sophia-Antipolis (OCA), l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG), les laboratoires CNRS ISterre et Géoazur, et le département Sciences de la terre et Environnement du Commissariat à l’ Energie Atomique (CEA/DASE).

Les missions de Résif-SI sont :

  • collecter les données sismologiques de Résif et d’autres réseaux sismologiques français;
  • mettre en forme, valider et qualifier les données;
  • produire les métadonnées nécessaires à leur utilisation;
  • archiver et sécuriser les données et les métadonnées sur le long terme;
  • distribuer des données et métadonnées de qualité aux utilisateurs et partenaires de Résif;
  • intégrer les données françaises dans les systèmes européen et international, notamment en utilisant les technologies approuvées dans le cadre des collaborations avec la FDSN et les centres de données européen. Depuis 2012, Résif-SI est intégré au système de distribution européen EIDA.

Résif-SI collecte et distribue des flux de données « temps réel » et « temps différé, validés » qui sont à la disposition :

  • de la communauté scientifique nationale et internationale, du grand public et des médias ;
  • des systèmes d’alerte (sismique, tsunami), de caractérisation rapide des séismes et de production des bulletins de référence sur la sismicité française ;
  • des opérateurs des stations de Résif qui utilisent Résif-SI pour vérifier la qualité des données et le bon fonctionnement des stations.

La distribution et l’archivage des données sont prises en charge par le centre de données national de Résif (Résif-DC), situé à Grenoble, et co-exploité par l’ Institut des Sciences de la Terre (ISTerre), l’Observatoire de Grenoble (OSUG) et l‘Université Grenoble Alpes. L’équipe d’ISTerre est en charge de la mise en oeuvre et de l’exploitation des fonctions « métier ». Les données sont hébergées sur la plateforme de stockage SUMMER dans les centres de données mutualisés de l’Université de Grenoble Alpes. Les services de données sont hébergés sur les plateformes de virtualisation de l’OSUG et de l’Université. Les infrastructures réseau sont gérées par l’Université Grenoble Alpes.

Résif-SI est un système distribué qui fédère différents noeuds de collectes et de validation des données :

  • le RLBP pour les données large-bande métropolitaines du milieu académique;
  • le RAP pour l’antenne accélérométique permanente française (métropole, Antilles,Nouvelle-Calédonie);
  • le LDG pour les données large-bande métropolitaines du CEA;
  • GEOSCOPE pour les données large-bande de son réseau mondial;
  • VOLCANO pour les données des réseaux sismologiques des trois Observatoires Volcanologiques et Sismologiques de la Réunion, de la Guadeloupe et de la Martinique;
  • SISMOB pour les données des campagnes temporaires acquises (majoritairement)  au moyen des instruments du parc d’instruments mobiles terrestres de l’INSU.

Rechercher